RESTAURANT ECOLE DES MINES

Équipement / Construction neuve

Le campus de Télécom Bretagne regroupe une grande école d’ingénieurs L’école des Mines et un centre de recherche international des sciences et technologies de l’information. Le programme du concours avait pour objectif la construction d’un nouveau restaurant universitaire de 800 couverts destiné aux étudiants, professeurs, hôtes remarquables mais également aux usagers externes du technopôle.

Nous avons composé le projet suivant deux axes :

1) L’implantation stratégiquement en haut de terrain, afin de se rendre visible depuis l’avenue et d’en profiter pour prolonger le parvis paysager de l’entrée de l’école. Le tout en évitant l’intrusion de flux techniques et visiteurs dans l’enceinte de l’école,

2) Proposer une façade urbaine travaillant sur l’art cinétique en relation avec l’avenue et les travaux de recherche de l’école Télécom-Les Mines, spécialisés sur les ondes. Enveloppe qui protège l’espace de restauration de par sa forme et son orientation.

La volumétrie générale se compose de deux volumes :

Le premier, en béton brut, accueille les salles de restauration et les espaces de nettoyage, orienté vers le parc paysagé en contrebas.

Le deuxième, en métal, recouvre le volume de restauration. Il accueille les services des cuisines et libre-service. Sous la forme d’un auvent, façade Est, l’entrée se découvre naturellement. La façade Nord devient ainsi un élément protecteur le long de l’avenue. Composée de panneaux de métal perforé, elle se termine façade Ouest par l’intégration de la partie technique du bâtiment. Le traitement paysager du parvis se qualifie de manière sobre, afin de prolonger l’esprit existant en bande plantée parsemée d’assises et d’essences locales (graminées et plantes vivaces). Afin de délimiter l’avenue du Technopôle, un alignement d’arbres d’essences locales est prévu (grands cépées).

Le bâtiment est RT 2012, Bbio de 70, 7 (coef. Bbio max de 121, soit 41,6% de gain) et un Cep de 307,8 (coef. Cepmax 330, soit 6,7% de gain).
Lieu du projet Plouzané (29)
Surface d’étude 230 000 m2
Surface opérationnelle 20 000 m2
Surface de plancher 1 400 m2
Montant des travaux 2 396 000 € HT
Maîtrise d’ouvrage ECOLE DES MINES – TELECOM BRETAGNE
Maîtrise d’oeuvre ABA-Workshop + Michel Quere
Statut Livré
Année 2016
Type de mission : Mission complète : conception et réalisation

RESTAURANT ECOLE DES MINES

Équipement / Construction neuve

Lieu du projet Plouzané (29)
Surface d’étude 230 000 m2
Surface opérationnelle 20 000 m2
Surface de plancher 1 400 m2
Montant des travaux 2 396 000 € HT
Maîtrise d’ouvrage ECOLE DES MINES – TELECOM BRETAGNE
Maîtrise d’oeuvre ABA-Workshop + Michel Quere
Statut Livré
Année 2016
Type de mission : Mission complète : conception et réalisation
Le campus de Télécom Bretagne regroupe une grande école d’ingénieurs L’école des Mines et un centre de recherche international des sciences et technologies de l’information. Le programme du concours avait pour objectif la construction d’un nouveau restaurant universitaire de 800 couverts destiné aux étudiants, professeurs, hôtes remarquables mais également aux usagers externes du technopôle.

Nous avons composé le projet suivant deux axes :

1) L’implantation stratégiquement en haut de terrain, afin de se rendre visible depuis l’avenue et d’en profiter pour prolonger le parvis paysager de l’entrée de l’école. Le tout en évitant l’intrusion de flux techniques et visiteurs dans l’enceinte de l’école,

2) Proposer une façade urbaine travaillant sur l’art cinétique en relation avec l’avenue et les travaux de recherche de l’école Télécom-Les Mines, spécialisés sur les ondes. Enveloppe qui protège l’espace de restauration de par sa forme et son orientation.

La volumétrie générale se compose de deux volumes :

Le premier, en béton brut, accueille les salles de restauration et les espaces de nettoyage, orienté vers le parc paysagé en contrebas.

Le deuxième, en métal, recouvre le volume de restauration. Il accueille les services des cuisines et libre-service. Sous la forme d’un auvent, façade Est, l’entrée se découvre naturellement. La façade Nord devient ainsi un élément protecteur le long de l’avenue. Composée de panneaux de métal perforé, elle se termine façade Ouest par l’intégration de la partie technique du bâtiment. Le traitement paysager du parvis se qualifie de manière sobre, afin de prolonger l’esprit existant en bande plantée parsemée d’assises et d’essences locales (graminées et plantes vivaces). Afin de délimiter l’avenue du Technopôle, un alignement d’arbres d’essences locales est prévu (grands cépées).

Le bâtiment est RT 2012, Bbio de 70, 7 (coef. Bbio max de 121, soit 41,6% de gain) et un Cep de 307,8 (coef. Cepmax 330, soit 6,7% de gain).

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!